Quelles sont les différentes étapes de construction d’une maison ?

Vous avez comme projet de construire une maison et vous souhaitez en savoir davantage sur les différentes phases de construction ? PepsDom vous fait découvrir dans cet article les multiples étapes que vous allez rencontrer lors de la construction de votre bien. En effet, la construction d’une maison est souvent complexe et demande du temps (entre 1 et 2 ans), de l’énergie ainsi que de la préparation. Voici donc les principaux points à connaître avant le début des travaux.

Etapes d'une construction d'une maison

Plan de l'article


En amont de la construction

Trouver un terrain constructible

Avant le début des travaux, il est important, dans un premier temps, de trouver un terrain constructible. Après avoir défini son budget total, en prenant en compte notamment les différentes sources d’investissement, vous devez acheter un terrain qui soit compatible avec les règles d’urbanisme. Outre son emplacement, sa localisation ou encore sa superficie, le terrain que vous allez acquérir doit répondre à différents critères notamment :

  • La nature du terrain et l’état du sous-sol
  • La viabilisation du terrain
  • La servitude du terrain

Pour être certain que le terrain soit constructible, vous pouvez également demander à la commune un certificat d’urbanisme.

Effectuer les différentes formalités

Une fois le terrain acheté et l’acte de vente signé, il est vivement recommandé de faire appel à des professionnels, notamment d’un architecte, d’un constructeur et d’un maître d’oeuvre, pour vous accompagner dans votre projet. En parallèle, réalisez une étude du sol puisque celle-ci est obligatoire pour la construction d’une maison, depuis la loi Élan du 23 novembreCette étude permet de vérifier la qualité du sol et de déterminer quel type de fondation est nécessaire pour assurer la stabilité de votre maison.

Une fois cette étude réalisée, vous pouvez dès à présent préparer les plans de la maison. Cette phase est la plus importante puisque celle-ci va vous permettre d’imaginer votre futur bien et de vous y projeter. Avant de déterminer quel plan choisir, vous devez vous poser plusieurs questions, par exemple : quelles seront les superficies des différentes pièces ? comment les agencer ? combien de chambres ai-je besoin ? À noter qu’il existe deux manières d’effectuer les plans :

  1. Le plan sur catalogue : dans ce cas, le constructeur vous présentera de multiples modèles déjà conçus.
  2. Le plan personnalisé : l’architecte vous proposera un plan sur-mesure selon vos besoins et vos attentes

Enfin la dernière étape, avant le début de travaux, est la demande auprès de votre commune d’un permis de construire. Cette démarche est obligatoire et doit fournir toutes les informations détaillées de votre projet (plans, photos…). Il est fortement conseillé de déléguer cette mission à un architecte ou à un constructeur pour que le dossier soit complet et la demande soit acceptée.

La construction de la maison

Le gros oeuvre

La première étape de la construction d’une maison est le gros oeuvre c’est-à-dire l’ensemble des parties qui participent à la solidité et la stabilité du bien. Le gros oeuvre comprend plusieurs parties :

Tout d’abord, le piquetage qui permet de délimiter la future maison, la construction et les canalisations à l’aide de piquets. Ensuite, le terrassement qui vise à décaisser et déplacer les éléments du terrain par exemple de la terre ou de la roche. Le but de cette étape est de creuser pour accueillir les prochaines fondations. Généralement, les entreprises de construction privilégient la location de pelleteuse pour terrasser. L’opération suivante est la mise en place des fondations. Cette partie consiste à faire couler le béton dans les tranchées pour assurer la base de la maison. À noter que la profondeur des fondations dépend principalement de la nature du terrain, du poids à supporter et de la taille de la maison. Parallèlement, le constructeur doit travailler sur l’assainissement. Ceci correspond au système mis en place pour évacuer les eaux usées. En fonction de l’emplacement de la maison, il existe deux solutions :

  1. L’assainissement collectif : si votre bien est proche d’un système collectif, il va y être raccordé.
  2. L’assainissement individuel : si votre maison est isolée, vous devrez installer une fosse septique.

Puis, vient le soubassement, qui consiste à poser la partie inférieure des murs sur les fondations pour permettre l’élévation droite de la maison. Le dallage est l’étape permettant de faire couler le béton armé sur le plancher du rez-de-chaussée. Une fois le soubassement et le dallage réalisés, le constructeur doit élever les murs porteurs afin de constituer la structure de la maison. Après que la maison soit dressée, il ne reste plus qu’à poser la charpente et la couverture du toit (tuiles, zinc, etc.), et de mettre en place les menuiseries extérieures dont les portes et les fenêtres.

Le second oeuvre

Après que le constructeur est terminé avec le gros oeuvre, la construction de la maison n’est pas encore finie. En effet, le constructeur doit désormais s’attaquer au second oeuvre afin de rendre le bien habitable. Le second oeuvre est composé, généralement, de 6 travaux différents :

  • L’isolation : pour réduire la consommation d’énergie, l’isolation thermique est primordiale.
  • Le cloisonnement : afin de délimiter les différentes pièces et assurer également l’isolation phonique et thermique.
  • La plomberie : installation le réseau d’eau dans la maison et approvisionner les différentes pièces.
  • L’électricité : pose des câbles électriques, des éclairages extérieurs, ainsi que des prises.
  • La ventilation : installation d’un système de ventilation
  • Le chauffage : mise en place du dispositif de chauffage et, éventuellement, des radiateurs pour assurer une certaine chaleur à l’intérieur de la maison.

Les finitions

Arrivé à cette étape, vous aurez bientôt terminé votre maison. Il ne vous reste plus qu’à décorer et aménager votre intérieur avec le revêtement de sols. En fonction de vos goûts, il existe plusieurs matériaux notamment le parquet ou encore le carrelage. Ensuite, pour les revêtements muraux, vous pouvez choisir soit du papier peint, de la peinture ou du carrelage pour votre salle de bain par exemple. Pensez également à l’éclairage intérieur de votre maison : où et quelles lampes mettre en place ? Enfin, la menuiserie d’intérieur est également importante pour votre bien puisque c’est à ce moment-là que vous allez installer les portes intérieures, les meubles de votre chambre, de la salle de bain, de la cuisine…

Certaines missions de finitions peuvent être réalisées par vous-mêmes et vous permettra de réaliser de certaines économies. Une fois la finition intérieure terminée, n’oubliez surtout pas l’aménagement extérieur (espace vert, potager…) qui permettra de donner un charme à votre maison et de la sécuriser (portail, clôtures…).

Réception de la maison

Votre maison est maintenant prête à y être habitée. Vous allez pouvoir vérifier si les travaux ont bien été réalisés et sont conformes au plan. N’oubliez pas de tester l’ensemble des fonctionnalités de la maison (robinet, interrupteur…) et de vérifier si les matériaux sont en bon état.

En cas de non-conformité, vous pouvez décider de ne pas réceptionner la maison et convenir avec le constructeur d’une autre date de réception.