Comment choisir sa baby-sitter ?

C’est la rentrée !! Le maillot de bain est rangé, les cartables sont prêts, il ne vous reste plus qu’à décider de l’organisation de votre planning familiale pour l’année scolaire qui débute.
Qui emmène le petit à la crèche et récupère l’ainée à la sortie de l’école ? Qui s’occupe de vos enfants lors de votre cours de yoga le jeudi soir ? Il s’agit de la partie la plus difficile à planifier.
Voici des astuces pour choisir au mieux votre baby-sitter en fonction de vos critères.

Comment choisir sa baby sitter

Plan de l'article


1 – Identifiez votre besoin

La première étape avant de vous lancer dans la recherche d’un(e) baby-sitter est d’identifier vos besoins. Mutualisez votre emploi du temps avec celui de votre conjoint(e) et déterminez ensemble quelle est la plage horaire durant laquelle vous devez faire appel à une tierce personne. Soyez vigilent car il est important pour votre équilibre psychique que vous voyez large ! L’objectif n’est pas de sortir du bureau tous les soirs en courant afin d’être sûr de relayer le/la baby-sitter. Vous vous épuiserez et le plaisir de retrouver vos enfants sera entaché par la fatigue et le stress. D’autre part, ils ressentiront votre épuisement. Le bain, le repas et toutes les autres tâches que vous avez à effectuer seront alors difficiles à assumer après cette journée harassante.

Ensuite, mettez ce premier élément en lien avec l’âge de votre enfant et son degré d’autonomie. Plus votre enfant est jeune, plus il peut être intéressant de commencer le contrat de votre baby-sitter tôt: après le goûter de la crèche ou à la sortie de l’école avant la garderie. En effet, les journées en collectivités sont très stimulantes pour les jeunes enfants et par conséquent fatigantes. Les plus petits ont besoin d’attention et surtout d’individualité. Terminer la journée aux côtés d’un(e) baby-sitter bienveillant(e) sera donc beaucoup plus apaisant. Au contraire, un enfant plus grand en école primaire aura souvent envie de passer le plus de temps possible avec ses copains après la classe.

2 – Rencontrez des candidats

La meilleure option est de vous faire recommander des baby-sitters. Faites le tour de vos contacts pour obtenir des conseils (parents du quartier, voisins, annonces des commerçants, structures petite enfance…). Parlez de votre recherche à votre entourage car le bouche-à-oreilles fonctionne très bien. Vos amis pourront vous faire part de leur expérience avec le/la baby-sitter, ce qui est un très bon indicateur.
Il faudra cependant être vigilent à adapter votre recherche en fonction de la personnalité de votre enfant : timide, sensible ou dynamique. Par exemple, si votre enfant est énergique, qu’il a besoin d’un adulte repère qui va devoir être créatif cela ne correspondra peut-être pas à un(e) baby-sitter jeune, calme et réservé.

Ainsi, si vous avez le temps et que le nombre de baby-sitters disponible est suffisant près de chez vous, rencontrez plusieurs candidats, comme vous le feriez dans un processus de recrutement. Vos échanges avec eux vous permettront de déterminer s’il vous faut un(e) baby-sitter jeune, encore en étude ou plus âgé avec de l’expérience. Sachez cependant qu’un baby-sitter jeune a souvent peu de moyens, il faudra donc qu’il habite près de chez vous si vous voulez éviter de payer des frais de transport trop élevés.

3 – Affinez vos exigences

A - Fiabilité

La personne que vous choisirez doit évidemment être fiable pour que vous soyez serein et l’esprit libéré au travail. Cette personne s’occupera de vos enfants, elle passera du temps avec eux et vous leur confierez éventuellement les clés de chez vous, il faut donc que vous soyez confiant.

Faites un essai avec la personne: vous l’accompagnerez sur le chemin qu’il/elle fera au quotidien, lui montrerez où se trouvent les affaires de votre enfant et surtout ce sera l’occasion de voir comment il/elle interagit avec votre enfant.

B - Valeurs

Ce sera également l’occasion de lui poser des questions et d’observer son comportement. Est-ce qu’il/elle s’intéresse à votre enfant et vous pose des questions sur ses habitudes, ses goûts, etc… ?
Le candidat est-il capable de réagir de manière adaptée en cas d’urgence ?
Les réponses que vont vous apporter les candidats seront essentielles et elles sont à mettre en lien avec les valeurs que vous aurez en commun.

La bienveillance, le respect envers vos enfants, vous-même et votre matériel sont indispensable afin de choisir au mieux votre baby-sitter. Ensuite, suivant vos souhaits, évaluez la curiosité, la joie de vivre, l’humour ou encore l’ouverture d’esprit des candidats.

4 – Au-delà des idées reçues

La première impression est déterminante lorsqu’on rencontre une personne qui va potentiellement s’occuper de son enfant. Toutefois, ne vous limitez pas au premier regard car certaines personnes peuvent être mal à l’aise lors de la rencontre. Elles ont parfois besoin d’être mises en confiance et révèlent leur personnalité dans un second temps. Si des éléments sont rédhibitoires pour vous, comme par exemple les ongles longs ou les tenues courtes, soyez claire avec le candidat dès le départ. Vous expliquerez simplement quelles sont vos attentes et éviterez ainsi tout malentendu.

De plus, les baby-sitters sont en majorité des femmes. Si c’est un homme qui se présente, apprenez à le connaître avant de lui fermer votre porte. Ils sont trop peu nombreux pour que vous passiez à côté d’une perle rare. Dans ce cas, observer la réaction de votre enfant, ce sera un très bon indicateur car les enfants ne sont pas influencés par les préjugés comme peuvent l’être les adultes.

5 – Déléguez le recrutement

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de choisir une personne, que vous manquez de temps ou que vous souhaitez être accompagné, vous pouvez déléguer cette tâche à des professionnels. Vous pouvez faire appel à de nombreuses agences de service à la personne ou de baby-sitting. Vous pourrez ainsi vous appuyer sur leur expérience mais n’oubliez pas que votre avis est très important. Restez attentif aux critères de sélection de l’agence pour être en accord avec les propositions qu’ils vous feront. Renseignez-vous sur les profils qu’ils recrutent : formation lié à la petite enfance, BAFA ou encore formation aux gestes de premiers secours.

6 – Guidez votre enfant

Une fois que votre choix est fait, prévenez votre enfant de ce changement. Quel que soit son âge cette étape est essentiel pour que la transition se face de la manière la plus fluide possible. De plus, votre enfant se sentira rassuré d’avoir rencontré cette nouvelle personne en votre présence et de vous avoir entendu valider ce passage de relais.

Il arrive parfois que les baby-sitters se succèdent et que les relations entretenues avec l’enfant soient difficiles. Ces situations ne sont pas simples à gérer pour les parents cependant il ne faut pas vous décourager. De nombreuses opportunités s’offrent à vous pour être accompagné lorsque le quotidien est difficile comme par exemple des lieux d’échange et d’écoute ou le suivi par un coach parental. Ces professionnels pourront vous guider dans la relation enfant-parent. Ils pourront vous aider à comprendre ce qui se passe pour votre enfant à ce moment précis de son stade de développement.
En prenant en compte l’avis et les besoins de votre enfant vous aurez toutes les chances de trouver le/la baby-sitter qu’il vous faut.